• La forêt enchantée

              A la lisière, j'hésite... Depuis longtemps pourtant, je rôde à ses abords laissant tomber une à une mes réticences. Aujourd'hui, une douce brise semble m'inviter à entrer ; mais, qui se fierait aux vents taquins... En un instant, tout prend une autre allure ; ces grands arbres rieurs sont devenus des géants verts grimaçants.




              A la frénésie du jour a succédé la relative accalmie de la nuit. Allez ... haut les cœurs !
     
                 Je ne me suis ni enflammée, ni liquéfiée, ni évaporée. Je me tâte ... Non... Tout est là... Et quel soulagement aucune apparition de nouveau membre ou autre excroissance disgracieuse. Juste moi.

                Une branche craque interrompant ces joyeuses constatations. Là, devant moi, deux yeux jaunes me fixent... Aucun doute ce chat tigré tout en rondeurs va se mettre à parler et même à me conter mille et une merveilles. Je suis dans une forêt enchantée, ne l'oublions pas. Je m'approche doucement, attentive à ne pas effaroucher le seigneur de ces bois. Timidement, je brise le silence : « Messire, si je vous ai en aucune façon offensée... ».
             
             Un éclat de rire stoppa net ce préambule alambiqué. Une jeune gitane me toisait les deux poings sur la ceinture de sa jupe bariolée. Elle lança mi-sérieuse, mi-moqueuse :
            «  - T'es gâté Minou, la petite dame te soigne aux petits oignons. Oh... mon gros... c'est pas tous les jours qu'on te chouchoute comme ça. N'empêche tous ces salamalecs ? Tu t'figurais quand même pas qu'il allait te bailler un discours. Dans le coin M'dme, on n'est pas causeur avec les étrangers.
    Un peu noyée sous ce flot de paroles, je bredouillai :
                - Sh...ou...pinette...
                - Shoupinette ? C'est un nom, ça ? ça me rappelle vaguement quelque chose... Bon ben .. ça f'ra l'affaire.
                - Et... Vous êtes qui ?
                - Oui... Je suis Célia. Je traîne de ci, de là à la recherche de fragments de beauté. Et, l'autre qui nous observe depuis cinq bonnes minutes c'est Merlou poète et enchanteur à ses heures. C'est un expert en frelocheries. »

               Dubitative, j'observais l'homme qui se tenait là, enveloppé dans un long pardessus bleu marine qui avait vu plus d'une saison et d'une casquette  sombre, d'une couleur indéfinissable dont l'ombre mangeait la moitié de son visage. Il prononça d'un ton grave aux inflexions ironiques :
               « - Cette forêt recèle bien des mystères source d'enchantements ou de désillusions. Faites attention, méfiez-vous en particulier du Bouffon Orange dont le rire strident paralyse et brise de nombreux élans verbaux. 
                Je vous quitte, j'ai un train à prendre. La douce Thisbé se languit, si j'attends trop c'est à une lionne que j'aurais à faire. »
     


  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Août 2006 à 19:05
    Tiens donc
    toi aussi tu joues au 'tit chaperon rouge ?
    2
    Mardi 15 Août 2006 à 19:36
    le bouffon orange ?
    c'est un peu comme le bouffon vert dans le premier Spiderman ? mais en orange ? c'est un batave ?
    3
    Mardi 15 Août 2006 à 19:37
    Merlou poète ?
    c'est un merlu qui fait des quatrains ?
    4
    Mardi 15 Août 2006 à 19:39
    et puis la Gitane là
    ça lui rappelle quoi Shoupinette ? un chou comme un nid qui pète ? bon je sors...
    5
    Mardi 15 Août 2006 à 23:55
    Lilly voyons...
    il s'agit du chaperon bleu comme la couleur du blogg l'indique. Le bouffon orange vous le connaissez bien, il n'a fait que peu de victime pour l'instant Bruscu et Ittou mais qui sait il va peut-être se réveiller et mordiller un peu les autres habitants de cette forêt. Quant à Merlu il fait très bien les sizains mais depuis qu'il a été enfermée dans sa tour invisible, il menace sans cesse de disparaître.
    6
    Mercredi 16 Août 2006 à 01:10
    toc toc
    toc
    7
    Mercredi 16 Août 2006 à 10:14
    Hello Shoupi
    serait-ce la forêt des métaphores cette forêt enchantée? Bisous à toi, bonne journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :