• Une étrange gueule de bois

       Workalcoolic, caféinoman, je nage entre deux eaux. Perceptions ouatées, langoureuses sensations de lenteur, tout me parvient décalé.

       Mon cerveau au ronronnement hypnotique a parfois des ratés, à toute berzingue  pourtant il analyse toutes ces données disparates qui sourdrent d'un monde bringuebalant. Simple spectatrice, j'observe grisée ce tohu-bohu primitif.

       Légère nausée, migraine lancinante, engourdissement des jambes, fourmillement des mains, tressautements des paupières, le corps s'anime d'une vie rien qu'à lui.

       La nuit, je déambule loin du repos réparateur jusqu'à ce que les heures se confondent et se fondent dans un magma fangeux. Errances nocturnes détruisant  les garde-fous un à un, elles laissent, les vilaines, le champ libre aux monstres enfouis guettant sournoisement dans l'ombre.

       Sommeil transmué en frénésie analgésique, coma oublieux imprégnant d'une moiteur glauque jusqu'aux jours, me rongeant insidieusement.

       Dans cette torpeur, des fragments de réalité m'arrivent violemment. Eclaircies fugitives surgissant la nuit ou au milieu du commencement de quelque chose, égaré un instant, le cerveau tend vers...rien. Implacable hallucination, la brume collante et froide s'impose et règne.

       Pousser la machine au seuil de la rupture. Tenir, tenir, surtout ne pas s'arrêter, ne pas penser, oublier.

       Plaisir malsain, je me vautre dans cette mare oublieuse. Je me dissolve. Je ne suis plus...

       Demain, la gueule de bois sera terriblement trouble.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 09:56
    Je me soigne
    mais c'est dur, on n'est jamais à l'abri d'une rechute... Justement le travail m'appelle :-)
    2
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:08
    Hello Shoupi, si au moins
    tu arrives à percevoir quelques éclaircies c'est bon signe, un début de guérison, non? Courage, prends soin de toi quand même :)) bises
    3
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:13
    Tu sais Flo
    quand tu es accro au boulot, tu as beau le savoir, difficile de raccrocher. Mieux oui, encore qu'il m'arrive parfois d'attendre des dark butterfly au milieu de la nuit :-) (J'écris butterfly parce que le mot en français est censuré par blogg.org, un mot trop licencieux sans doute. Ce mot est plus tabou que le mot cu, qui s'écrit et se lit très bien lol)
    4
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:13
    hé ben....
    c'est la fête didon ! biz
    5
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:16
    T'es réellement accroc
    au boulot, toi? Comment tu fais ça? Moi je n'y arrive plus, c'est devenu un gagne-pain plus qu'une vocation...
    6
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:45
    mince shoupi!
    ça a même empiré depuis hier! c'est le cauchemar! .... bonjour en passant...
    7
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:54
    pousser la machine à café
    au seuil de la rupture, c'est fort de café.
    8
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 10:54
    (Elisa qui essaye d'ouvrir
    les yeux tant bien que mal), je vais prendre mon 3ème café et je reviens commenter :))
    9
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:07
    Heu...
    Je ne pensais pas que mon texte aussi sombre... C'est pas un cauchemar, juste trop de boulot, trop de café, pas assez de sommeil. :-) J'ai écrit ce texte fin août alors en ce moment même si je suis débordée, ça va... Gros bisous
    10
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:09
    Oui Agatha
    ma cafetière doit être trop vieille il faut que j'en achète une nouvelle plus solide et d'une jolie couleur, pourquoi pas avec des fleurs mauves. :-)
    11
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:10
    Chabada
    une autre accro à la caféine... Moi je n'en est bu qu'un, vous voyez je me soigen. Mais là j'en prendrais bien un second...
    12
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:22
    Salut shoupi
    C'est étrange, je me sens comme une sorte de solidarité là, chaipas pourquoi.
    13
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:25
    tu écris fin août
    et tu publies mi-septembre ? Manifestement, Shoupi, tu ne prends pas assez de café !
    14
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:27
    Oui Tschok
    il paraît qu'on est nombreux à souffrir de cette dépendance :-)
    15
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:28
    Agatha
    je pensais être guéri mais je commence à replonger depuis une semaime et demi. Alors, j'ai ressorti ce texte.
    16
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:33
    Bonjour, Shoupi
    mmes mmains ttremblent, jje ccrois qque jj'ai bbu ttrop dde dde ccafée cce mmatin ;-) Je te souffle une bise qui pourra peut-être éloigner la brume (on ne sait jamais).
    17
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:34
    un café???
    euh il en reste???
    18
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:37
    Désolé pour hier
    j' ai essayé par deux fois de déposer un commentaire chez toi mais ça n'a pas marché. Je viens de comprendre pourquoi, il y avait le fameux mot "pap-i-l-l-on dedans". Pour résumé, je disais que ton texte était vraiment chouette et je te remerciais pour tes mots gentils chez moi. J'espère que ça va marché cette fois ;-)
    19
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:44
    Et oui comme je l'ai
    dit il y a des mots bannis comme pa pi l l on. Il faudra que je demande à l'experte en estampe japonaise la signification de cet animal...
    20
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:44
    Yeux
    pour toi il y a toujours du café :-)
    21
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 11:52
    merci shoupi....
    alors j'arrive le thermos en main...lol..un café, un petit sucre, un sourire, un regard, une pensée, des mots, un silence, un autre café, une présence..........
    22
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 12:17
    Dépendance
    Ben le nombre me rassure pas. On dit pourtant que l'union fait la force. J'comprends pas.
    23
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 12:24
    Coucou !
    Pensées et bisous pour une "hardworkeuse" caféinomane ;)
    24
    Mercredi 13 Septembre 2006 à 12:27
    Je dis ça en tant
    que simple ordinateur : j'aime beaucoup ces états de flottaison active avec un petit serré par-dessus. Bonne journée !
    25
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 07:15
    Je sais Yeux il est un peu
    tard ou un peu trop tôt . Mais là un café au grand sourire soupoudré d'un regard m'aurait donné le peps pour toute la journée.
    26
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 07:16
    Bizarre Cosmic
    j'aurais pensé qu'au lieu de flottaison active tu flottais dans un flou créatif, en même temps les deux peuvent s'entremêler.
    27
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 07:21
    Tschok
    moi non plus je comprends pas. Surtout le matin où ma vitesse de compréhension est bcp plus lente :-)
    28
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 07:22
    Merci
    pour ton passage New. Gros bisous à toi. Bonne journée à toutes et à tous :-)
    29
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 13:44
    Les cafés buent.....
    debout à la vite beurk shoupi mais parfois pas trop le choix, lors des pannes de réveils par exemple lol..bises à toi
    30
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 13:59
    Tu sais....
    tes textes sont aussi très beaux et touchant...
    31
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 15:04
    Moi
    je suis toujours dans le café :))
    32
    Jeudi 14 Septembre 2006 à 16:09
    Chabadabada....
    Un p'tit déca??? bises
    33
    Vendredi 15 Septembre 2006 à 07:32
    Yeux
    lors des pannes de réveil ou lorsqu'on blogg de bon matin alors qu'on devrait être parti bosser depuis 5 min... Arfff et je récidive.:-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :